“Stage” in Valès

Venez ‘être’ en Yoga avec Lou et Rajhas pour une semaine aux Cévennes.
Nous utilisons le mot Yoga dans son intégralité et ne le limitons pas à la pratique des Asanas. Le yoga est la vie de tous les jours et comment nous nous y rapportons, et comment nous percevons la vie et la mort. Pour cela, une connexion profonde avec la nature (intérieure et extérieure) est primordiale afin d’avoir une connaissance de soi à laquelle il n’y a qu’un début et pas de fin.
Sangha signifie «communion de vérité» – et c’est ce que nous espérons créer. Le yoga c’est prendre conscience de la non-séparation, de la communion, de l’union, de la non-fragmentation et l’acceptation complète de sa nature et des autres, afin de procéder à ce changement de perception. Une communion de vérité ne peut avoir lieu qu’avec une profonde solitude et une introspection au sein de chaque individu au sein de la Communauté. Tout au long de la semaine, nous irons au-delà des Asanas, en explorant les autres facettes de la pratique. Il y aura une pratique du matin et une pratique du soir, laissant beaucoup de temps libre pour simplement “Être”.

Le gîte de Valès

Les Cévennes, contrefort sud du Massif Central, siège du Parc National des Cévennes, berceau de l’écotourisme, réserve de biosphère, patrimoine mondial de l’Unesco, Réserve de Ciel étoilé.

Le gîte de Valès est adossé à l’est à la montagne des Ayres, hameau culte de l’histoire locale, pays de la châtaigne, du pélardon (fromage de chèvre local) et du cèpe. Au sud, l’horizon se dégage sur des chaînes de montagnes aux reflets bleutés. À l’ouest, s’étalent les jardins, les vergers, les pâtures des ânes et des poneys en 4 terrasses sur un hectare, puis la châtaigneraie fruitière, et le chemin qui descend à la rivière…
Au nord, la vallée débute au petit village de Saint André de Lancize , sous le col des Abeilles, prenant sa source principale sous le sommet du Cayla, où passe la draille (chemin de transhumance que suivent les moutons, et autres animaux depuis la préhistoire, pour fuir la sécheresse des plaines et profiter de l’herbe d’altitude).

Une ferme monastique au Moyen-Âge, devenue gîte à la croisée de chemins de randonnées. L’histoire d’une vie, de la reconquête d’un lieu abandonné, ou plutôt son apprivoisement, d’une entrée en amitié, en résonance.

Retour aux sources pour Séverine, sa gardienne :
… aux sources du Gardon de son enfance, celle des vacances passées à Mialet…
… aux sources de ses origines, à celle des savoirs faire traditionnels et authentiques qui nous abritent, nous nourrissent, nous soignent : qui nous font vivre…
… à la Source, dans la matière et au-delà, de la spiritualité appliquée…

Pour accéder au Gîte de Valès

En voiture
De Saint Jean du Gard ou du Col de Jalcreste sur la RN 106, prendre la direction de Saint Germain de Calberte. À 200 mètres de Saint André de Lancize, prendre la petite route indiquée : « VALÈS 3,2 km » (à droite après le bourg en venant de St Jean. À gauche avant le bourg en venant du Col). 12 km de Saint Germain . 35 km de Florac et de St Jean. 45 km d’Alès.

Par train
Paris – Nîmes , Taxi de Nîmes à Valès (Possibilité d’engager un service de taxi (chauffeur connu) local d’un véhicule de 8 places et un autre véhicule de 4 places en faisant un totale de 12 places à 65 € par personne environ (aller-retour)).