Lou & Rajhas

Lou Rajhas Iyengar (née Lou Alexandra Asselin Marante) est née au Venezuela d’un père français et d’une mère vénézuélienne. Elle a grandi autour du yoga, voyant occasionnellement son père et son beau-père le pratiquer. Quand elle avait 16 ans, Theresa Rowland (amie de la famille, professeure de yoga Iyengar et propriétaire de Studio Yoga dans le New Jersey) l’a invitée à son premier cours de yoga au Studio Yoga à Madison-New Jersey. Mais ce n’est qu’à 19 ans qu’elle a commencé à pratiquer régulièrement. Elle a terminé sa formation de professeur de yoga Iyengar avec Theresa Rowland en 2005. Theresa a longtemps été sa première et principale professeure, qu’elle a assistée en classe et en ateliers pendant de nombreuses années. Lou est très reconnaissante pour la générosité d’esprit de Theresa, ses conseils et son soutien. En 2007, elle a déménagé à New York et a rencontré Deborah Wolk et Alison West avec qui elle a étudié intensivement le yoga pour les soins du dos et le yoga pour la scoliose.

Elle a effectué son premier voyage en Inde pour étudier avec la famille de Guruji en 2013. Ce voyage a été un tournant majeur pour elle et sa relation avec le yoga et la vie. Lors de ce premier voyage au Ramamani Iyengar Memorial Yoga Institute (RIMYI), elle a été exposée pour la toute première fois aux enseignements de Prashantji, ce qui lui a permis de mieux comprendre ce qu’est le yoga et ce qu’il englobe. C’est alors qu’elle a commencé à voir le « yog » partout et en tout. Les enseignements de la philosophie et de l’ésotérisme de Prashantji ont ouvert la fenêtre qui l’aiderait à aller « au-delà de la posture » et la conduirait « plus près d’Asana ». Elle étudie également régulièrement avec Arunji depuis 15 ans.

Après 20 ans de vie aux États-Unis, elle a déménagé à Paris avec son mari Rajhas où ils ont passé 5 ans à enseigner et plus tard fonder une famille. Avec leur petit Abhimanyu, ils ont récemment déménagé dans une région très reculée des Cévennes (Lozère) où ils continuent d’enseigner et d’animer des ateliers résidentiels. Le style d’enseignement de Lou est ferme mais plein de compassion.

Quelques mots de Lou sur son expérience du yoga : « Pour moi, cette pratique consiste à mieux se connaître. A travers les Asanas et les Pranayamas, nous devenons des êtres plus sensibles et découvrons les différentes couches de qui nous sommes, ce qui à son tour nous accorde à l’image plus grande qu’est le Yoga. Ce qui a commencé comme une discipline physique est devenu le chemin par lequel je trouve continuellement la stabilité émotionnelle, l’acceptation de soi et une plus grande connexion avec mon environnement.

Lou enseigne depuis février 2002 et est professeure certifiée de Yoga Iyengar.

Né à Hubli, dans l’état du Karnataka, situé dans le sud de l’Inde, Rajhas Sridharan Iyengar est lui-même né dans une famille Iyengar. Mais le terme n’a jamais fait référence au yoga pour lui. Pour lui, cela signifiait ses racines, sa tradition, ses coutumes, la lignée d’une famille brahmane célèbre pour son café et son Puliogare (un plat de riz délicat, à base de tamarin et d’épices), dans tout le sud de l’Inde. Ce n’est qu’après son arrivée à Pune pour un événement familial qu’il rencontre Guruji B.K.S. Iyengar et regarde le yoga pour la première fois avec des yeux différents : « Je me souviens avoir regardé tous ces gens, si disciplinés, leur poitrine si soulevée et leurs sourires si différents. Cela m’a marqué, m’a inspiré à chercher ailleurs ce que nous recherchons tous en fin de compte, mais ne savons pas ce que nous faisons, un esprit stable et spacieux et un cœur léger pour affronter la vie”.

Mais à l’époque, il ne savait pas que c’était ce qui l’appelait. C’est une douleur au dos qui était très liée à l’agitation émotionnelle en lui pendant cette période, qui l’a motivé à essayer un cours de yoga. “Je cherchais un sens.” Guruji B.K.S. Iyengar lui-même a incité Rajhas à faire du yoga en lui donnant sa bénédiction alors qu’il traversait cette période d’instabilité émotionnelle donnant lieu à de graves douleurs corporelles. Guruji a envoyé Rajhas étudier avec Sri HS Arun. Ce fut une rencontre fortuite qui allait changer le cours de sa vie. Rajhas a été ému par la simplicité de son professeur Sri Arun, malgré son immense compréhension, son expérience et sa connaissance du sujet qu’il comprenait à peine encore. “Il était parmi nous, nous faisant rire, nous donnant de grandes leçons de vie avec son silence et sa présence, avec sa grâce et sa légèreté.”

La pratique du yoga est devenue la priorité de Rajhas, et tout le reste est devenu quelque chose qui devait se mettre en place avec la pratique. “Le yoga a commencé à révéler en moi toute l’humanité. Ses défauts, ses peurs et ses forces et la source de la grâce. Je continue à pratiquer la révélation de l’intérieur, me rappelant de chercher ce qui est et non ce que je souhaite trouver en moi. Cela m’amène à un état de non-attente et m’aide à être un meilleur être humain. Être libre de toute attente m’a été enseigné par les asanas par l’intermédiaire de mon professeur, et je continue à les faire sortir du tapis autant que possible. Le reste est comme il est. La non-attente commence par moi-même. Ma relation avec les autres est le yoga pour moi. La façon dont je traite les autres est le yoga. Et ma responsabilité envers ma famille est aussi le yoga. Ainsi que toutes les actions, activités, et chaque mouvement, tant qu’il vient du plus profond de mon être. Je suis étudiant en yoga.”